• Urgence 24/7
    • Rdv & devis

    Intervention urgente

    0489 70 98 98

    Dépannage urgent

    0489 70 98 98

    Prise de rendez-vous

    0489 70 98 98

    Demande devis

    0489 70 98 98

  • Détection humidité chambre

     

    Il existe plusieurs types d’humidité et tous sont les ennemis éternels des toits et des murs de votre maison. Il y a toujours le risque que la pluie et l’humidité ambiante finissent par fissurer vos murs, éteignant les couleurs des pièces et formant des taches sombres. Le vrai problème avec tous les types d’humidité n’est pas qu’ils provoquent un mauvais effet esthétique. 

    Sa conséquence la plus grave est la formation de champignons et de micro-organismes nocifs pour la santé de votre famille, surtout si vous souffrez d’allergies. Pour cette raison, il est essentiel de connaître les différents types d’humidité et d’agir sur eux dès que vous détectez les premiers signes.

    L’humidité de condensation se produit dans les douches, les salles de bain, le fer à repasser ou la cuisine. Elle peut augmenter l’indice d’humidité dans votre maison. Si l’humidité stagne et se concentre dans votre maison, cela peut conduire au phénomène de condensation et à l’apparition de champignons.

    Les causes de condensation sont la ventilation insuffisante, l’isolation thermique insuffisante dans les enceintes, l’isolation thermique insuffisante des profilés de verre ou de fenêtre, les défauts de construction, le chauffage placé au mauvais endroit et l’utilisation incorrecte du chauffage intermittent.

    Les effets de la condensation sur votre logement sont : l’apparition de moisissure, le brouillard dans les fenêtres, les difficultés de chauffage de la maison, les mauvaises odeurs… Les effets de la condensation sur la santé sont les maladies telles que l’asthme, la sinusite, les allergies respiratoires, les maux de tête…

     

    Nos conseils pour éliminer l’humidité de votre chambre

     

    Lorsqu’il y a de l’humidité dans l’environnement, les espaces clos, tels que les placards de chambres, sont les plus touchés. Ceux-ci sont généralement envahis par des taches sombres qui annoncent la présence de moisissures.

    Une option consiste à peindre les murs de votre chambre avec une imperméabilisation imperméabilisante. Dans votre chambre, utilisez des déshumidificateurs qui régulent l’humidité de 40% près de la moitié de la normale. Dans les armoires, placez dans les coins une boule sèche en chlorure de calcium, car elle neutralise les champignons et les mauvaises odeurs. Mettez quelques morceaux de craie dans des sacs en plastique avec de petits trous et placez-les dans les zones les plus humides et changez-les tous les mois. Aussi, ouvrez le placard de temps en temps pour que les vêtements ne sentent pas mauvais.

    De plus, nettoyez le mobilier de la chambre tous les deux jours avec un aspirateur. Il a la capacité de retenir les petites particules abrasives qu’il trouve sur son passage. S’il y a trop d’humidité dans votre maison, ou si vous devez vous battre avec des moisissures, le moment est peut-être venu de faire quelque chose et de résoudre et d’améliorer la situation et votre bien-être.

    En plus d’acheter et de choisir le meilleur déshumidificateur pour vos besoins, il est également important de vérifier le niveau de température et d’humidité. L’hygromètre est un outil fondamental.  Cet instrument mesure le rapport entre l’humidité absolue et l’humidité de saturation.

    Pour mesurer la température il y a un thermomètre, pour l’humidité nous utilisons l’hygromètre. Ces deux outils doivent être utilisés et lus ensemble pour maintenir le niveau de bien-être de l’air dans l’environnement dans lequel vous vivez sous contrôle. Les thermo-hygromètres sont composés d’un thermomètre et d’un hygromètre, et sont des instruments météorologiques fondamentaux pour détecter l’humidité relative et ou absolue de l’air et la température de l’environnement.

    L’humidité relative signifie la quantité d’eau présente dans l’air à une température spécifique, par rapport à la quantité maximale de vapeur d’eau que l’air peut contenir à cette température, lorsqu’il est saturé. La température et l’humidité relative dépendent du degré d’isolation et de la qualité des matériaux avec lesquels le bâtiment a été construit. L’humidité de l’air est un paramètre important pour votre bien-être et pour maintenir un environnement sain dans lequel vivre.

     

    Quel humidimètre choisir ?

     

    Pour mesurer le niveau d’humidité présent dans la maison, dans une pièce, sur un mur ou dans le placard, vous pouvez choisir un modèle professionnel. Dans la plupart des cas, un hygromètre peu professionnel et peu coûteux peut suffire. Malgré le prix bas ils conservent une bonne précision, une facilité d’utilisation et un excellent rapport qualité-prix.

     

    Le thermo-hygromètre, mesure de l’humidité dans les murs

     

    Ce n’est donc rien de plus qu’une méthode de diagnostic vraiment utile pour aider à identifier exactement les zones qui ont une plus grande présence d’humidité interne, ce qui nous permet de faire des analyses qualitatives, mais malheureusement pas quantitatives. 

    En effet, pour donner une valeur à la détection d’humidité, il faut recourir à l’utilisation d’un thermo-hygromètre. Avec un thermo-hygromètre à contact, il est possible de détecter le niveau d’humidité présent dans les murs d’une maison, un outil de diagnostic indispensable pour garder sous contrôle le bien-être de ceux qui vivent dans la maison.

    En plus de l’humidité dans les murs, le thermo-hygromètre peut également détecter l’humidité dans d’autres parties du bâtiment, comme le toit ou les planchers. De plus, cet instrument, en plus de détecter l’humidité, est également capable de détecter la température, ce qui nous permet dans la partie analysée de calculer également le point de rosée, une valeur à prendre en compte lorsque l’on veut éviter le problème d’apparition de moisissure et condensation. 

    De plus, le thermo-hygromètre est également capable de vérifier la quantité d’humidité présente dans les murs et de calculer l’augmentation de l’humidité. Une fois la thermographie infrarouge effectuée, l’opérateur peut également savoir s’il y a une remontée d’humidité à l’intérieur des murs. Grâce au thermo-hygromètre en effet, il est possible de détecter ces données dans les différentes zones des murs.

     

    L’enregistreur d’humidité 

     

    L’enregistreur de données est un instrument qui doit d’abord être utilisé pour détecter la température ambiante et l’humidité relative de la pièce de la maison que nous allons analyser. Le type de matériau à analyser est réglé sur l’instrument par exemple le mortier ou le ciment, si le mur est enduit et l’humidité relative du matériau durci est ensuite mesurée, la mesure doit être effectuée à une distance donnée du sol de la maison, généralement autour d’un mètre et demi, dans les différents points que nous voulons analyser.

    Le thermo-hygromètre affiche sur son affichage le pourcentage d’humidité du matériau de référence, celui-ci sera en équilibre avec l’humidité de l’environnement, c’est-à-dire l’humidité relative de l’air. La mesure de l’humidité relative est ensuite effectuée en positionnant l’instrument à environ 10 cm du sol, généralement immédiatement au-dessus de la base, de cette manière les données seront enregistrées pour une analyse ultérieure. 

    Si les travaux d’isolation sur une maison ont été effectués par une entreprise, et à notre avis, ils ont été mal effectués, la mesure de l’humidité dans les murs est nécessaire pour un éventuel litige. Le but principal d’une analyse diagnostique est de rechercher et de comprendre quelles sont les causes de l’humidité. Sans cette analyse, il y a le risque d’adopter des méthodes ou des procédures inadéquates et coûteuses, sans toutefois éliminer les causes du problème.

    Notre entreprise utilise un système de détection d’humidité dans les maisons et les bâtiments qui évite de casser les murs ou les plafonds pour trouver le problème. Il s’agit d’inspections thermographiques sans intervenir sur la construction, c’est-à-dire à partir d’un simple scan vous pouvez savoir d’où vient l’humidité et quel facteur la génère.

    Nous utilisons de nouvelles technologies pour l’inspection non invasive des problèmes dans les maisons. La thermographie est la technique qui capture des images thermiques et met en évidence des aspects invisibles à l’œil humain. Nous pouvons détecter des différences de température allant jusqu’à 1ºC. Vous n’avez pas besoin de détruire les toits et les murs entiers pour suivre les tuyaux cassés ou bouchés, les membranes endommagées et les fuites.

    Les inspections thermographiques permettent également de vérifier l’état de l’isolation des plafonds et des murs, d’identifier les boîtiers défectueux, de détecter les fuites et les blocages dans les planchers radiants et de réaliser des audits des membranes et des dalles pour vérifier les dommages causés par la grêle et les fuites. Notre équipe experte en détection de fuites possède une vaste expérience dans le domaine. Si vous avez des problèmes d’humidité, contactez-nous.