• N'hésitez pas à nous appeler

    Pour une intervention urgente, un dépannage, un rendez-vous ou un devis; un seul numéro :

    02 648 83 88

  • Comment choisir sa chaudière ?

    Les besoins à déterminer avant de choisir sa chaudière sont bien plus considérables qu’on ne pourrait l’imaginer. Si vous devez changer votre chaudière dans l’urgence suite à une panne, prenez le temps de bien analyser les solutions envisageables.  Le remplacement d’une chaudière peut être l’occasion de vous questionner sur le choix énergétique et la réalisation des économies. La puissance de la chaudière joue sur la compétence et la célérité de cette dernière à alimenter l’habitation en eau chaude. Cela concerne le chauffage seul ou aussi de l’eau chaud sanitaire. Cette puissance dépend ainsi de vos besoins et de la surface de l’habitation.

    La chaudière à condensation

    Sa consommation de combustible est limitée pour un meilleur rendement. Le principe est pareil à celui d’une chaudière gaz classique. Dans une chaudière à condensation, l’énergie que répand le gaz en brûlant peut créer de la chaleur pour chauffer de l’eau chaude du réseau de chauffage et de l’eau chaude sanitaire qui alimente la salle de bain et la cuisine.

    Les avantages de la chaudière à condensation sont son coté économique, sa facilité d’installation mais surtout son coté écologique.

    La chaudière au mazout

    Une chaudière au mazout dégage la chaleur présente dans le mazout de chauffage et la renvoie à l’eau qui va alimenter le circuit de chauffe. Il y a divers modèles de chaudières au mazout. Cependant, leur fonctionnement de base reste identique : l’énergie qui se libère de la combustion du mazout est conduite à l’eau qui circule par la suite dans l’ensemble de votre maison et alimente les radiateurs.

    Quand la chaudière est en marche, le mazout de chauffage actuel dans votre cuve est aspiré en direction du brûleur. C’est là que le combustible va relâcher toute sa force énergétique. Le mazout est pulvérisé en très petites gouttes pour augmenter la surface de contact entre l’air, conduit par un ventilateur et le combustible.

    C’est la tâche du gicleur. Grâce au mélange approprié entre l’air et le mazout, la combustion est améliorée. Le mazout délivre toute sa puissance calorifique. Dans le brûleur, le combustible vaporisé s’enflamme à l’aide d’une étincelle électrique. La chaleur relâchée doit ensuite être transmise à l’eau. Pour ce faire une chaudière est indispensable.